Note : Super lovers


Nom : Super Lovers (スーパーラヴァーズ)
 
Edition : Taifu
 
Auteur: Miyuki Abe
 
Première parution : 2009 au Japon, 2013 en France.
 
Tomes : 6 tomes sorti au Japon (en cours) et 6 tomes sorti en France (en cours).
 
Genre : Yaoi
 
Petit résumé :
De parents divorcés, Haru Kaidou a vécu ses huit premières au Canada, avec sa mère écrivain, avant de partir vivre au Japon avec son père, qui a, quant à lui, reconstruit sa vie avec une autre femme et lui a donné deux petits frères. 

L'été de ses 17 ans, Haru ayant reçu un message lui apprenant que sa mère est à l'article de la mort, retourne au Canada pour y passer tout l'été. Il découvre alors sa mère en parfaite santé et toujours aussi terrifiante, mais également un nouveau petit frère. Ce dernier, du nom de Ren, est un petit garçon de 8 ans que sa mère a décidé d'adopter après avoir vu cet enfant Japonais dans un orphelinat. Haru est alors chargé "d'apprivoiser" et d'éduquer cet enfant sauvage qui passe son temps à vivre dans la forêt avec les chiens loups de sa mère. Retrouvé inconscient au bord de la route lorsqu'il avait six ans, Ren, qui n'a que son nom comme souvenir en plus des cicatrices de maltraitance sur son corps, n'a jamais pu faire confiance et encore moins comprendre les humains. Il va cependant réussir à trouver en Haru, une personne gentille et soucieuse qui réussira à percer la carapace du jeune loup solitaire qu'il est. Mais Haru devant bientôt retourner au Japon, ils se font la promesse que Ren le retrouvera très bientôt au Japon pour vivre avec lui. Malheureusement pour Haru, le destin tragique qui l'attend à son retour au Japon le fera tout perdre et tout oublier, y compris qu'il n'est pas seul et que quelque part loin d'ici, il a encore une famille. 
Cinq ans plus tard, Ren tient sa promesse et retrouve Haru, qui ignore jusqu'à son existence. C'est alors pour eux deux, une nouvelle vie pleine de surprise et de souvenirs heureux et douloureux qui commence...
 
Autres informations : 
 
Née le 04 Janvier 1972, Miyuki Abe commence à devenir mangaka en 1996 dans le Shonen-Aï.
 Ce qu'elle a écrit auparavant : 
- Bashing Renai (1996) 
- Hakkenden (2005) (adapté en anime)
- Hatsukoi (2011) 
- Kimi wa Boku o Suki ni Naru (1996) 
- Komatta Toki ni wa Hoshi ni Kike ! (1997) 
- Lost Child (1996) 
- Super Lovers (2010) 
- Sweet vs Home (1996) 
- Whiz Kid (1996)
 
A noter que cette mangaka est une très bonne auteure et qu'elle fait souvent de longue séries souvent dans le fantastique, le surnaturel ou encore le mystère. Ce qui fait qu'elle n'avait plus publiée de mangas depuis 2005.
Note : 
  
Histoire : Elle se passe au Canada au début, cela m'a beaucoup surpris, mais l'idée était bien choisie. Ensuite le déroulement en lui-même est très intéressant et nous amène directement au c½ur de l'histoire. En tout cas, j'e l'ai commencé il y'a presque un an et je peux dire qu'il est superbe. 10/10
 
Accessibilité en magasin : Celui-ci est trouvable à la Fnac, Cultura et peut-être à Virgin. Sinon au pire, les conventions. Mais ils deviennent de plus en plus accessible dans les yaoi, donc vous aurez des chances de le trouver. 5/5
 
Personnages : Les personnages sont aussi attachant les uns que les autres. Ren est vraiment chou (je m'égare encore). Enfin ce que je veux dire c'est que c'est un personnage très attachant, de même pour Haru, qui est souvent à l'ouest des fois, c'est vrai, par moment, la réponse est sous ses yeux il ne le voit pas (on voit bien que je suis encore à fond dedans). Sinon les frère d'Haru me font rire d'un côté l'un est sérieux et l'autre a un fort penchant pour la viande. 5/5
 
 
Finalement, ce sera donc un 20/20. En tout honnêteté, l'histoire est génial, pour les yaoistes, je vous conseil de le lire car plus on avance, plus ça devient intéressant et plus on voit le petit Ren évoluer. Un manga que je ne lasserais pas de lire, ça c'est sur.

Tags : Note - Manga - Super lovers

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.205.153) if someone makes a complaint.

Comments :

  • CJ--x3

    16/01/2014

    Il a l'air bien, je le prends en notre celui-là aussi! *..*

  • CJ--x3

    16/01/2014

    Ça fait étrange de voir Canada dans un résumé de manga.
    Mais je suis contente, c'est tout Japon (normal), État-unis ou autre.

  • Miku70

    15/01/2014

    Moi je connaissait Hakkenden ( parce que j'ai vu l'anime et j'ai totalement accroché à l'histoire *-*). Je n'ai pas lu ce manga mais j'ai l'impression que l'auteur aime le tragique ( parce qu'il y en a aussi dans Hakkenden sur du fond fantastique avec de l'histoire du Japon qui se déroule entre le XIXème et le XX ème siècle). Sinon ben le résumé m'intéresse !

Report abuse